Recherche:
Accueil Carrefour d'information FAQ English

  Frequently Asked Questions About Physical Activity in the Workplace

Qu'entend-on par activité physique en milieu de travail?

L’activité physique en milieu de travail, c’est encourager les employés à être physiquement actifs au travail et lors de leurs déplacements domicile-travail.

Lors de leurs déplacements domicile-travail, les employés peuvent opter pour des moyens de transport actifs en utilisant le plus souvent possible des formes et modes de transport à propulsion humaine, comme la marche, le vélo ou le patin à roues alignées, de préférence à l’automobile ou aux transports en commun.

Au travail, les employés doivent être encouragés à intégrer l’activité physique dans leur journée chaque fois que c’est possible : faire les réunions en marchant plutôt qu’assis dans une salle, emprunter les escaliers de préférence à l’ascenseur, s’inscrire à des cours de conditionnement physique à l’heure du lunch ou aller porter soi-même les documents à ses collègues de travail au lieu de les confier au système de courrier interne.

Retour à la liste de la Foire aux questions

 

Pourquoi l'activité physique en milieu de travail est-elle importante?

Pour de nombreuses bonnes raisons. Par exemple, 15 millions de Canadiens et de Canadiennes passent la moitié de leurs heures de veille au travail. La majorité d’entre eux disent qu’ils ne peuvent faire plus d’activité par manque de temps. Il est donc crucial de trouver des façons d’augmenter les niveaux d’activité physique dans les milieux de travail et lors des déplacements domicile-travail.

La plus récente Enquête sur la santé de la population menée par Santé Canada montre que les personnes inactives au travail le sont également à la maison. La recherche indique également que l’inactivité physique des employés peut entraîner une hausse des coûts pour les entreprises, en raison de l’augmentation des coûts des régimes d’avantages sociaux, des baisses de productivité et de la hausse du taux d’absentéisme.

De plus, dans les milieux de travail où l’activité physique régulière est encouragée, on note les résultats suivants :

  • Augmentation de la productivité et amélioration du moral des employés
  • Diminution du nombre d’accidents du travail
  • Meilleures relations avec les employés
  • Amélioration de la satisfaction professionnelle et de l’esprit d’équipe
  • Amélioration de la santé et de la condition physique des employés

Finalement, être actif physiquement peut avoir une incidence considérable sur votre santé. Les gens actifs profitent des bienfaits suivants :

  • Meilleure santé
  • Meilleure condition physique
  • Amélioration de la posture et de l’équilibre
  • Meilleure estime de soi
  • Contrôle du poids
  • Renforcement des muscles et des os
  • Regain d’énergie
  • Détente et contrôle du stress
  • Plus grande autonomie au troisième âge

Retour à la liste de la Foire aux questions

 

Pourquoi l'activité physique en milieu de travail est-elle importante?

Les gens qui ne sont pas suffisamment actifs au travail ou à la maison courent les risques suivants :

  • Mort prématurée
  • Maladies cardiaques
  • Obésité
  • Hypertension artérielle
  • Diabète de type 2
  • Ostéoporose
  • Accidents vasculaires cérébraux
  • Dépression
  • Cancer du colon

Pour une entreprise, l’inactivité physique des employés peut avoir des incidences négatives, notamment :

  • Augmentation du coût des avantages sociaux accordés aux employés
  • Réduction de la productivité
  • Diminution du taux de satisfaction professionnelle
  • Augmentation du taux d’absentéisme
  • Augmentation des paiements pour invalidité de courte et de longue durée
  • Augmentation des indemnisations pour accidents de travail

La fatigue, l’inattention et les accidents sont également plus fréquents chez les employés physiquement inactifs. En fait, selon les recherches, l’inactivité physique est aussi nocive pour votre santé que le tabagisme.

Retour à la liste de la Foire aux questions

 

Quelle quantité d'activité physique est requise pour obtenir des bienfaits au plan de la santé?

Les scientifiques affirment qu’il faut accumuler 60 minutes d’activité physique par jour pour demeurer en forme ou améliorer sa santé. Le temps requis dépend de l’effort – quand vous passerez à des activités modérées, vous pourrez diminuer à 30 minutes, 4 jours par semaine.

Accumulez vos activités de la journée par tranche de 10 minutes chacune. Commencez lentement… et augmentez! Si vous pratiquez déjà des activités légères, comme la marche, passez à une activité modérée, comme le patin à roues alignées. Un peu, c’est bien, mais plus, c’est mieux… si vous voulez obtenir des effets bénéfiques pour la santé.

L’activité physique n'a pas besoin d’être très difficile pour être bénéfique. Vous pouvez mettre l’effort physique au programme de votre vie de tous les jours en essayant, par exemple, le transport actif pour vos déplacements entre le travail et la maison. Il suffit d’accumuler les périodes d’au moins 10 minutes chacune tout au long de la journée. Après trois mois d’activité physique régulière, vous remarquerez une différence – les gens disent souvent que le plus difficile, c’est de commencer.

Retour à la liste de la Foire aux questions

 

Quelles sont les plus récentes données sur les niveaux d'activité physique des Canadiens et des Canadiennes en âge de travailler?

Les plus récentes données à propos des niveaux d’activité physique au Canada révèlent que d’autres améliorations sont nécessaires, car près de la moitié des Canadiens et des Canadiennes ne sont pas encore assez actifs pour acquérir ou maintenir une bonne forme physique.

L’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes de Statistique Canada examine tous les deux ans les niveaux d’activité physique au Canada. Les résultats de la plus récente enquête montrent que :

  • Un peu plus de la moitié des adultes âgés de 20 ans et plus sont inactifs, une amélioration par rapport à 1994-1995, année où cette proportion s’établissait à 62 %.
  • Les niveaux d’inactivité physique augmentent en général quand on va de l’ouest vers l’est du pays.
  • Voici, par province, les niveaux d’inactivité physique pour les Canadiens et les Canadiennes âgés de 12 ans et plus :
    Yukon 38 %
    Territoire du Nord-Ouest 42 %
    Nunavut 60 %
    Colombie-Britannique 39 %
    Alberta 43 %
    Saskatchewan 48 %
    Manitoba 47 %
    Ontario 47 %
    Québec 51 %
    Nouvelle-Écosse 50 %
    Nouveau-Brunswick 52 %
    Terre-Neuve 53 %
    Île-du-Prince-Édouard 53 %
  • L’inactivité physique est plus fréquente chez les femmes (50 %) que chez les hommes (44 %).
  • L’inactivité physique augmente avec l’âge.
  • D’importants progrès ont été réalisés entre 1981 et 1995 quant à la diminution du taux d’inactivité physique, mais il reste encore beaucoup à faire.

Le Guide d’activité physique canadien pour une vie active saine recommande aux adultes qui souhaitent profiter des avantages de l’activité physique pour la santé de faire de 30 à 60 minutes d’activité physique presque chaque jour, de préférence à tous les jours.

Le Guide souligne également qu’il est important de combiner des activités d’endurance (exigeant des efforts cardiaques et pulmonaires), des activités de souplesse (flexions, étirements pour relaxer les muscles et assouplir les articulations) et des activités de force (pour renforcer les muscles et les os et améliorer la posture).

Les taux d’obésité et de surpoids sont en constante progression depuis vingt ans :

  • Selon l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, en 2003, 15 % des adultes canadiens étaient obèses et 33 % faisaient de l’embonpoint. On estime que 47 % de la population avait un poids normal et qu’environ 3 % avait un poids insuffisant.
  • Environ 16 % des hommes adultes étaient considérés obèses, proportion qui est un peu plus élevée que le taux de 14 % chez les femmes adultes. C’est dans le groupe des 45 à 64 ans que les taux d’obésité étaient les plus élevés.

Retour à la liste de la Foire aux questions

 

Comment peut-on être plus actif physiquement en milieu de travail?

Essayez Escaliers vers la santéune ressource interactive facile à utiliser, destinée aux employeurs et aux employés, qui prône l’utilisation des escaliers en tant que moyen simple et peu coûteux d’intégrer l’activité physique dans la routine quotidienne, particulièrement au travail. Visiter www.healthcanada.ca/stairwaytohealth pour faire l’ascension de montagnes virtuelles et d’édifices célèbres, ainsi que pour obtenir des outils pratiques, comme des affiches indiquant le meilleur choix, des fiches de renseignements, des informations sur les aspects de la conception à considérer pour rendre les escaliers invitants et sécuritaires ainsi que des outils de gestion des programmes. Pour que les messages sur la vie active demeurent présents à l’esprit des employés, affichez-les près des ascenseurs pour inciter les gens à choisir de préférence les escaliers.

Other tips for active living in the workplace include:

  • Créez une nouvelle routine matinale. Commencez la journée par une dizaine de minutes d’activité physique à l’intérieur ou à l’extérieur. Quelques exercices d’étirement et une courte promenade à pied le matin valent mieux qu’un café!
  • Si vous devez vous rendre au travail en auto, stationnez à une distance raisonnable de votre travail et faites le reste du chemin à pied.
  • Si vous pouvez de temps à autre quitter votre poste de travail durant la journée, planifiez des moments, à intervalles réguliers, pour faire de l’activité physique : p. ex. marchez jusqu’à la fontaine à boire ou faites des étirements pendant que vous photocopiez des documents.
  • Si vous ne pouvez quitter votre poste de travail, profitez des poses réglementaires pour étirer vos muscles et atténuer la tension accumulée.
  • Pendant l’heure du lunch, marchez, courez, faites du patin à roues alignées ou du vélo.
  • Faites vos réunions en marchant plutôt qu’assis dans une salle de conférences.
  • Dans la mesure du possible, optez pour les escaliers de préférence à l’ascenseur ou à l’escalier mobile.
  • Si votre lieu de travail offre des activités sportives ou un programme de conditionnement physique ou de mieux-être, inscrivez-vous à une activité ou à un cours.
  • Organisez une sortie sociale active que les employés apprécieront et considérez de mettre au défi d’autres services ou entreprises pour les faire participer et rivaliser avec vous.
  • Utilisez un podomètre pour marquer une distance déterminée autour du lieu de travail, à l’intérieur ou à l’extérieur, et mettez au défi les collègues de compléter la distance pendant plusieurs mois (certains bureaux utilisent même une carte pour suivre la progression d’employés qui marchent une distance équivalant à la largeur du Canada!).
  • Descendez de l’autobus deux arrêts avant votre destination et faites le reste du trajet à pied.
  • Demandez que l’on aménage des douches, des vestiaires et un stationnement sécuritaire pour bicyclettes, afin d’inciter les employés à se déplacer activement entre la maison et le travail au lieu de conduire.
  • S’il est impossible d’aménager des douches, cherchez à conclure une entente de rabais de groupe avec un centre de conditionnement physique ou de loisirs à proximité où il y a des douches.

Retour à la liste de la Foire aux questions

 

Les entreprises ont-elles avantage à avoir une main-d'œuvre physiquement active?

Oui! Les politiques en matière de vie active sont commercialement fondées, puisque les recherches indiquent qu’une main-d’œuvre en meilleure santé présente les avantages suivants :

  • Diminution des coûts liés aux soins de santé
  • Diminution du taux de roulement
  • Diminution de l’absentéisme
  • Diminution du nombre de réclamations au titre de frais médicaux
  • Hausse de la productivité
  • Hausse du moral de l’ensemble des employés

Quarante pour cent des travailleurs disent qu’un des meilleurs moyens que leur employeur peut prendre pour les aider à être en meilleure santé est d’offrir des installations de loisirs ou de conditionnement physique sur les lieux de travail ou à proximité.

Un milieu de travail favorable à l’activité physique est un efficace outil de recrutement et de maintien du personnel puisque les travailleurs mentionnent que l’activité physique est une façon de réduire le stress. Les troubles causés par le stress chez les employés coûtent aux entreprises canadiennes une somme estimée à 12 milliards de dollars par année (Institut Vanier de la famille).

Retour à la liste de la Foire aux questions

 

Pouvez-vous me donner des exemples d'entreprises canadiennes qui profitent de bénéfices découlant d'une main-d'œuvre active ?

D’après les données canadiennes, les entreprises qui appuient la vie active obtiennent un très bon rendement sur investissement. En voici des exemples :

  • La compagnie Canada Vie de Toronto a obtenu un taux de rendement de 6,85 $ pour chaque dollar investi dans la réduction du taux de roulement, l’accroissement de la productivité et la diminution des remboursements au titre de frais médicaux. M. Roy Shephard, du gouvernement du Canada, a constaté que les programmes de mieux-être mis en œuvre par les entreprises ont rapporté de 1,95 $ à 3,75 $ par employé par dollar dépensé.
  • Au cours des six premiers mois du programme de conditionnement physique appelé « Metro Fit », les employés municipaux de Toronto participants ont manqué 3,35 journées de moins que ceux qui n’y participaient pas. Les employés de British Columbia Hydro adhérant à un programme de conditionnement physique parrainé par l’employeur ont eu un taux de roulement de 3,5 % comparativement à un taux moyen de 10,3 % pour l’entreprise.
  • La Compagnie d’Assurance du Canada sur la Vie a constaté que sur une période de sept ans, le taux de roulement des participants à un programme de conditionnement physique a été inférieur de 32,4% à la moyenne. Pour sa part, la compagnie d’Assurance sur la vie de Toronto a constaté que le taux de roulement du personnel inscrit au programme de conditionnement physique de l’entreprise était de 1,5 %, comparativement à 15 % pour les non-participants.

Pour voir d’autres exemples d’entreprises canadiennes qui tirent profit des nombreux avantages de la vie active au travail, voir les histoires à succès sur le site http://www.phac-aspc.gc.ca/pau-uap/fitness/work/case_studies_e.html

Retour à la liste de la Foire aux questions

 

Où puis-je obtenir plus d'information sur les moyens d'être actif au travail?

Commencez par explorer les autres sections du site Web où vous vous trouvez présentement, soit celui du Conseil canadien de la santé et de la vie active au travail. Ce site contient une variété de ressources qui peuvent vous aider à découvrir les nombreux bienfaits de la santé et du mieux-être au travail ainsi que des façons d’être plus actif au travail et lors des déplacements domicile-travail. Si vous ne l’avez pas encore fait, ne manquez pas d’explorer l’encadré « Consultez » sur la page d’accueil du site ainsi que les sections Ressources et Partenaires et liens.

Voici d’autres sources d’information sur la vie active au travail qui peuvent vous être utiles :

  • Passons à l’action! avec la vie active en milieu de travail
    Passons à l’action! est un guide pratique exhaustif qui contient une foule d’idées concrètes et de méthodes créatives pour intégrer la vie active au milieu de travail – choisissez celles qui conviennent le mieux à votre organisation! Pour plus d’information, cliquer ici.
  • Ça marche comme sur des roulettes : un guide sur les modes de transport actif pour la navette domicile-travail
    Il s’agit d’une ressource globale permettant de développer des arguments convaincants afin de favoriser la vie active au travail et lors des déplacements domicile-travail. Disponible par l’intermédiaire de l’un des partenaires clés du Conseil, Vert l'action!, ce guide inclut de précieuses informations sur la façon de vaincre les obstacles à la pratique de l’activité physique et des moyens pour concevoir et mettre en œuvre un programme efficace de vie active au travail.
  • Ø Escaliers vers la santé
    une ressource interactive facile à utiliser, destinée aux employeurs et aux employés, qui prône l’utilisation des escaliers en tant que moyen simple et peu coûteux d’intégrer l’activité physique dans la routine quotidienne, particulièrement au travail. On trouve sur ce site des outils pratiques, comme des affiches indiquant le meilleur choix, des fiches de renseignements, des informations sur les aspects de la conception à considérer pour rendre les escaliers invitants et sécuritaires ainsi que des outils de gestion des programmes.
  • La vie active au travail : une bonne affaire
    Lancée en partenariat avec Santé Canada en 2001, cette ressource Internet unique met en lumière la recherche sur les avantages de l’activité physique en milieu de travail. Le site montre que les informations découlant de la recherche constituent des arguments convaincants sur le plan financier qui plaident en faveur de la mise en œuvre de programmes efficaces de santé et de mieux-être au travail. Ressource très populaire qui a reçu plus d’un million de visites au cours de sa première année d’existence, le site a subi un processus complet de remaniement et de mise en jour qui s’est terminé au printemps 2006.

Retour à la liste de la Foire aux questions

 

  Nouvelles conférences

 

  LA VIE ACTIVE ET POPULATION AU TRAVAIL, une série de feuillets d’information basée sur l’Enquête 2003 sur la santé dans les collectives canadiennes. Le but de cette série est de brosser un tableau d’ensemble de la santé et du comportement en matière de santé de la population au travail canadienne.

 

 Bulletin de nouvelles électronique sur la vie active au travail

Ne manquez aucun numéro du bulletin de nouvelles du Conseil canadien de la santé et de la vie active au travail!

Le dernier numéro de La vie active au travail est maintenant en ligne. Pour obtenir les plus récentes nouvelles et informations, cliquez ici et votre nom sera ajouté à la liste des abonnés de notre réseau électronique. Pour consulter les versions archivées du bulletin de nouvelles, veuillez cliquer ici.

 

  Sondage sur la vie active et la saine alimentation au travail

Le CCSVAT recueille de l'information sur la vie active et la saine alimentation en milieu de travail à l'aide du questionnaire électronique suivant. Veuillez prendre cinq minutes pour répondre à ce sondage en cliquant ici. Les résultats du sondage seront communiqués aux répondants et affichés sur le site Web

 

  Carrefour d’information sur l’activité physique et la santé nutritionnelle au travail

Cette base de données en ligne vous permet de faire des recherches sur les politiques, programmes, services, recherches et pratiques exemplaires en matière d’activité physique et de santé nutritionnelle axés sur le milieu de travail. Il suffit d’utiliser la fonction de recherche pour accéder à plus de 200 inscriptions.


Communiqué avec nous, info@cchalw.ccsvat.ca
Profil de l’organisme | Projets et activités | Historique du Conseil | Tous les documents courants | Tous les documents archivés | Publications | Outils interactifs | Récent Bulletin | Archives | Partenaires | Événements Spéciaux | Pour communiquer avec nous | English | Accueil | Splash
 
  © 2004 Le Conseil canadien pour la santé et la vie active au travail - Tous
  droits réservés
Site web a été conçu par Tomahawk   
TomahawkCreative.ca